Offre d’emploi : 1 poste d’entraîneur pour Hydro et 1 poste d’entraîneur pour Aéra

La Fédération québécoise d’ultimate (FQU) est une organisation jeune et dynamique. Avec 17 associations régionales membres, 6250 membres individuels, la FQU se démarque par l’innovation au sein de la communauté canadienne d’ultimate. Le programme Équipe Québec Junior est à la recherche d’un entraineur pour chacune des équipes (féminine et masculine). Sommaire du poste En collaboration[…]

Inscription aux activités juniors du Championnat du CQU4 2012

Des activités pour les juniors seront organisées le samedi 14 avril prochain à Sherbrooke pendant le Championnat du CCQU4. Elles favoriseront les échanges entre les meilleurs joueurs du Québec et une vingtaine de juniors du Québec. Les inscriptions se font maintenant (voir lien ci-bas) et les places sont limitées à 20 participants et participantes.

Le Championnat du Circuit québécois d’ultimate 4 contre 4 (CCQU4) aura lieu à Sherbrooke les 14 et 15 avril 2012 au complexe Alphonse Desjardins. Les 32 meilleures équipes au Québec y participeront dans les divisions AAA et AA.

Activités pour les juniors – Samedi 14 avril 2012 :

  • 9h à 10h : Atelier 1.
  • 11h à 12h : Atelier 2.
  • 14h à 15h : Match à la pige avec les meilleurs joueurs et joueuses du Québec.
  • 16h à 17h : Match à la pige avec les meilleurs joueurs et joueuses du Québec.

Inscription (10$)

Quelques informations importantes :

[…]

Huit Québécois sélectionnés sur les équipes Canada Junior 2012

La semaine dernière, Ultimate Canada a fait l’annonce officielle de l’alignement pour les équipes Canada junior masculines et féminines. Les équipes s’envoleront pour Dublin, Irlande, en août prochain afin de participer aux Championnats du monde junior 2012. Les Québécois sélectionnés sur l’équipe Canada U19 masculine 2012 sont : Kevin Groulx – Montréal Joel Ruelens-Lepoutre –[…]

Activité de promotion de l’ultimate junior en Outaouais !

Ultimate Frisbee Jamboree

 T’as envie de découvrir l’Ultimate?

Tu veux t’améliorer?

Tu cherches quoi faire durant ta pédago du 26 Mars?

 Viens jouer à l’ultimate de 12h à 15h!

 

Où çà?                                                               La fonderie à Hull

[…]

Entrevue du lundi avec Alexandre Lemieux de Québec

L’ultimate est de plus en plus populaire chez les jeunes et en particulier dans les écoles secondaires du Québec. Afin de mieux connaître ce mouvement, la Fédération québécoise d’ultimate a décidé de faire revivre les entrevues du lundi mais cette fois en s’intéressant à ceux et celles qui le commencent tôt dans leur vie. Ainsi, au cours des prochaines semaines, nous publierons des entrevues réalisées avec des juniors qui représentent nos espoirs de demain. Un joueur et une joueuse ont été choisis par association.

Cette semaine, nous interviewons Alexandre Lemieux de Québec. C’est déjà la dernière parmi cette série d’entrevues de l’hiver 2012 avec les jeunes joueurs et joueuses du Québec.


FQU: À quel âge, où, avec qui et comment avez-vous commencé à jouer au ultimate?

Alexandre Lemieux: Mon début dans ce merveilleux sport est arrivé par hasard. Je vous explique: Je m’impliquais beaucoup dans mon école secondaire (École des Grandes-Marées, Québec) au niveau sportif et le directeur des sports me remerciait souvent en me payant un voyage NCAA à Boston ou ma saison de basketball, et c’est alors que l’Ultimate est arrivé. Ne sachant pas trop le principe du sport, je ne me suis pas inscrit, mais le directeur des sports est venu me voir et m’a fait un offre que je ne pouvais refuser; soit je joue au ultimate avec les Dragons (nom de l’équipe des Grandes-Marées) gratuitement. J’y ai vu une occasion de me tenir en forme pour ma saison de basketball prochaine. Mon entraîneur, Guillaume Alarie, m’a aussi fait pratiquer avec son équipe compétitive, Prophecy. J’avais 14 ans à cette époque.

FQU: Qu’est-ce que vous appréciez de l’ultimate ?

AL: L’ultimate apporte beaucoup de points importants pour d’autres sports. Étant un joueur de basketball en premier lieu, ce sport m’a permis d’améliorer ma vision du jeu, mon endurance (car ce n’est point le même effort; un étant aérobie et l’autre, anaérobie), mes tracés et ainsi de suite. Cependant, l’ultimate pour moi, n’est pas juste un passe-temps, c’est un mode de vie… Je ne peux plus vivre sans ce sport. Pour vous dire comment j’aime ça, à ma nouvelle école, je me suis fait confisqué environ 10-12 disques car j’en ai toujours un dans mes mains.

[…]

Entrevue du lundi avec Hugo Paré de Montréal

L’ultimate est de plus en plus populaire chez les jeunes et en particulier dans les écoles secondaires du Québec. Afin de mieux connaître ce mouvement, la Fédération québécoise d’ultimate a décidé de faire revivre les entrevues du lundi mais cette fois en s’intéressant à ceux et celles qui le commencent tôt dans leur vie. Ainsi,[…]

Lancement d’un concours de logo – Équipes provinciales juniors du Québec

Bonjour !

Maintenant que les équipes provinciales juniors sont formées (les alignements seront annoncés à la suite du camp de sélection des U-20), l’étape suivante est la recherche de nom d’équipes et la création d’un logo !

Après sondage auprès des joueurs, la thématique choisie est les quatre éléments: “Le disque dans les airs, le feu dans les yeux, les joueurs juniors du Québec sont prêts à affronter tous les éléments pour représenter notre province aux championnats canadiens 2012″.

Sous cette thématique, nous lançons donc un concours de logo pour les équipes provinciales juniors!

  • Date limite:  23 mars à midi
  • Prix à gagner: 100$ et un disque avec le logo gagnant

Voici les critères à respecter lors de l’élaboration de votre design : […]

Entrevue du lundi avec Marie Charbonneau-Genest de Trois-Rivières

L’ultimate est de plus en plus populaire chez les jeunes et en particulier dans les écoles secondaires du Québec. Afin de mieux connaître ce mouvement, la Fédération québécoise d’ultimate a décidé de faire revivre les entrevues du lundi mais cette fois en s’intéressant à ceux et celles qui le commencent tôt dans leur vie. Ainsi, au cours des prochaines semaines, nous publierons des entrevues réalisées avec des juniors qui représentent nos espoirs de demain. Un joueur et une joueuse ont été choisis par association.

Cette semaine, nous interviewons Marie Charbonneau-Genest de Trois-Rivières.


FQU: À quel âge, où, avec qui et comment avez-vous commencé à jouer au ultimate?

MCG: J’ai commencer à jouer à l’âge de 13ans (secondaire 2), Je jouais à la ligue de Trois-Rivières et dans mon équipe scolaire. J’ai commencer à jouer parce que toute ma famille avait jouer à l’école. Je jouais le plus souvent avec mon frère ou avec Antoine Bordeleau-Landry.

FQU: Qu’est-ce que vous appréciez de l’ultimate ?

MCG: Ce que j’apprécie le plus dans le frisbee c’est que tu peux toujours continuer de performer. J’aime l’ambiance que le milieu du frisbee m’apporte. Je trouve que c’est différent des autres sports et je trouve ça agréable. Le fait qu’il n’y ait pas d’arbitre est très agréable parce que tu as un importance particulière sur le jeu.

[…]

Entrevue du lundi avec Marikha Nguyen de Sherbrooke

L’ultimate est de plus en plus populaire chez les jeunes et en particulier dans les écoles secondaires du Québec. Afin de mieux connaître ce mouvement, la Fédération québécoise d’ultimate a décidé de faire revivre les entrevues du lundi mais cette fois en s’intéressant à ceux et celles qui le commencent tôt dans leur vie. Ainsi, au cours des prochaines semaines, nous publierons des entrevues réalisées avec des juniors qui représentent nos espoirs de demain. Un joueur et une joueuse ont été choisis par association.

Cette semaine, nous interviewons Marikha Nguyen de Sherbrooke.


FQU: À quel âge, où, avec qui et comment avez-vous commencé à jouer au ultimate?

Marikha Nguyen: J’ai commencé a jouer à 14 ans pour mon école secondaire. J’ai été abordé par d’autres joueuses de l’équipe parce qu’elles avaient besoin de filles pour avoir une équipe complète.

FQU: Qu’est-ce que vous appréciez de l’ultimate ?

MN: J’adore l’esprit sportif que ca dégage. Contrairement aux autres sports, l’esprit d’équipe est mis de l’avant. Pas juste avec son équipe mais également avec l’adversaire. J’apprécie également que il y a toujours des nouveaux moyens de lancer, d’attraper, de faire la défensive à découvrir. Il y a toujours des éléments pour améliorer son niveau de jeu.

FQU: Quels sont vos objectifs? Vos ambitions?

MN: Je n’ai pas vraiment eu le temps d’y penser mais j’aimerais vraiment ca aller faire des essais libres pour les mondiaux junior. Pas nécessairement pour être sélectionnée mais seulement pour l’expérience que ça me procurerait. Après tout, chaque opportunité de jouer au Ultimate m’aiderait à m’améliorer.

[…]