5 juin 2012

Aera

Retour de Marikha, capitaine, sur le premier tournoi de l’équipe provinciale junior ! – St-Johnsbury – 19 et 20 mai 2012

19 mai 2012, 5h45 AM.

 Nous étions 17 filles en route vers l’État du Vermont qui n’avaient aucunement l’idée en tête de finir le St-Johnsbury Academy Invitational au top du classement.  Nous étions 17 filles qui n’avaient aucune expérience de jeu ensemble.   Devenir une vraie équipe était notre but premier.  Pour la plupart d’entre nous, c’était notre première expérience avec une équipe constituée que de filles. Pour d’autres, c’était un baptême en sol américain. Il y avait plusieurs craintes autour des joueuses de l’équipe. Allions-nous être à la hauteur? Allions-nous bien s’entendre? Est-ce que nous étions assez préparées? Malgré toutes ces craintes et ce manque d’expérience flagrant, nous étions 17 filles avec la volonté de devenir une équipe  …  de devenir Aera.

Notre première partie fût sûrement une des pires du tournoi. Des échappés à profusion, un manque de synchronisme et l’oubli des jeux appris un mois auparavant,  ont fait acte de présence sur le terrain.   Ce n’est pourtant pas cela qui nous a découragé. Cela n’a pris qu’une trentaine de minutes avant que la machine Aera se mette en action. Trente petites minutes seulement ont suffit pour que nous formions déjà une équipe de feu. Une  victoire s’en suivit avec un pointage final de 13-2.

Les 2 autres parties suivirent le courant de la première partie. Même si celle contre Andover fut gagné par forfait après une quarantaine de minutes de dur labeur, nous avons donné toute notre énergie sur le terrain jusqu’à la dernière minute.  Chaque commentaire que notre coach MF nous disait était absorbé, mémorisé et appliqué avec plus grand soin.

20 mai 2012. 8h30 AM.

Sept filles sur le terrain prêtes pour le lancer d’engagement et 10 autres filles sur les lignes de côtés prêtes à s’époumoner. Cette deuxième journée allait commencer difficilement.  Tous un peu amochées par la journée sans défaite et par le torride Danse Party de la veille, nous commencions contre une équipe à l’allure coriace.  Nous avions tellement créé une chimie d’équipe hors-pair la journée d’avant que plus rien ne semblait nous arrêter. La machine Aera s’était mise en marche le samedi matin et aucune équipe n’avait encore trouvé la stratégie pour la mettre kapoute.  Une défensive de zone incassable, des longues passes directement dans l’espace, du give-n-go magnifiquement synchronisés et deux lignes bien équilibrées, voilà la recette gagnante qui nous a permis de nous faufiler malgré les injustes fautes d’appelées et des temps morts pour casser notre beat à la première position avec une fiche parfaite.

Aera, ce nom n’en dit pas long sur les joueuses.

Voici celles qui constituent  cette équipe féminine junior du Québec,

  • Eve; l’obstruante lapin dans la zone
  • Laura; la handler d’expérience
  • Virginie; la sprinteuse d’Alma
  • Anouchka; la surprenante jeune handler
  • Marie-Ève; l’Américaine à l’incroyable synchronisme
  • Léa; une fille à l’allure calme mais qui explose au bon moment
  • Frédérique;  la diveuse du endzone
  • Julie; ma buddy qui maitrise aussi bien le handling que le cutting
  • Laurence; la  crasheuse qui a sauvé bien des situations
  • Élizabeth; toujours là pour aller la chercher dans le fond
  • Isabella;  une cutteuse aux mains magiques
  • Camille;  la  cutteuse à l’incroyable défensive
  • Florence; une anti-longue qui fait toutes les D
  • Marie; une pousseuse de longue qui s’obstine très bien en anglais
  • Érica; cette handler toujours là pour offrir une bonne cut up the line.
  • Julia; la blessée qui était là malgré la chaleur
  • Nyna; qui nous supportait dans son cœur
  • Et moi- même, Marikha : cutteuse à la base, mais qui en était à sa première expérience en tant qu’handler.

Je suis fière d’être capitaine de cette équipe qui en promet beaucoup pour le reste de l’été. Nous avons toutes nos forces et nos faiblesses  mais réunis ensemble, nous formons une force.

Nous formons Aera.