La Fédération québécoise d’ultimate adopte une politique sur les femmes enceintes

Lors de son conseil d’administration du 8 septembre dernier, la Fédération québécoise d’ultimate a adopté une politique sur les femmes enceintes.

Si le sport se veut le plus inclusif possible, certaines situations nous ont été rapportées un peu partout dans la province et ont causé des malaises. Certaines associations ont demandé à la fédération de les guider dans ces situations épineuses et le résultat de nos travaux a mené à cette politique d’information et de prévention. Le médecin ou la sage-femme est la personne la mieux désignée pour déterminer les risques associés à la pratique du sport durant la grossesse et nous respectons leurs recommandations, tout en soulignant le caractère imprévisible de notre sport et la présence de contacts accidentels.

Vous trouverez en suivant ce lien, ainsi que dans notre section document la politique sur les femmes enceintes.

Cette politique entrera en vigueur le 8 octobre 2016, nous permettant de l’annoncer à tous. Les femmes enceintes présentement inscrites ou jouant dans des ligues devraient être en contact régulier avec leur médecin ou leur sage femme afin d’obtenir des recommandations fréquentes sur leurs pratiques sportives tout au long de la grossesse.