Communiqué sur le ratio homme-femme pour la saison 2016-2017 du CQU4

Mise au point pour les règlements en vigueur pour la saison 2016-2017 du circuit québécois d’ultimate 4contre4

Depuis quelques jours, nous recevons plusieurs demandes concernant la réglementation en vigueur cette année pour le circuit québécois d’ultimate 4contre4. Nous sommes surpris et ravis de l’engouement hâtif des équipes pour notre circuit et c’est pourquoi nous communiquons avec vous afin de ne pas affecter votre enthousiasme par de possibles rumeurs et fausses informations.

La Fédération québécoise d’ultimate (FQU), avec l’aide de ses partenaires associatifs, est en train de mettre à jour les règles de régies du circuit. Cependant, ces changements concernent la portion administrative des tournois: la sécurité, les prix des tournois, la gestion des alignements et les différentes séries (1000, 666, 333). Ainsi donc, les principaux changements prévus pour la saison 2016-2017 seront entérinés en début septembre et ne devraient pas affecter la formation des équipes.

La FQU est bien au courant du travail effectué par le comité de compétition d’Ultimate Canada qui a mené à  des modifications aux règles du Championnat canadien 4contre4 (C4UC). En effet, pour 2017, le C4UC se jouera à parité complète, en y opposant en tout temps 2 hommes et 2 femmes sur le terrain.

Si la FQU souligne le geste qui permet une plus grande parité homme-femme dans notre sport. Cependant pour le Québec, avec plus de 15 tournois sanctionnés durant la saison intérieure et plus de 2200 joueurs compétitifs sur le circuit, l’application d’un tel changement ne peut pas se faire en une seule année. De plus, la démographie de notre sport n’a pas changé significativement depuis dix ans, avec une proportion Homme-Femme de 60%-40%. Nous croyons qu’adopter un tel règlement au Québec causerait une grande pression sur le recrutement des joueuses. Il pourrait en résulter la mise de côté de plusieurs joueurs masculins ou la présence de joueuses moins expérimentées dans des niveaux de jeux plus forts, augmentant le risque de blessure ou de décrochage.

Ainsi donc, le ratio 3 :1 ou 2 :2 au choix de l’offensive est toujours en vigueur pour toutes les compétitions sanctionnées par la Fédération québécoise d’ultimate pour la saison 2016-2017. Nous recommandons d’ailleurs d’avoir un alignement de 10 à 12 personnes par tournoi (6 hommes et 4 femmes). Nous vous proposerons un mécanisme d’ajustement d’alignement pour les équipes désireuses de participer aux championnats canadiens d’ultimate (Ex. l’ajout de joueur après la qualification).

 

En espérant la mise au point répondent à vos besoins et vous permettent de mieux recruter pour une saison 2016-2017 encore plus chaudement disputée!

Au plaisir de tous vous voir sur les terrains,

 

Nicolas Vanasse, directeur général