Retour sur la Conférence canadienne d’ultimate

La fin de semaine du 18-19 et 20 novembre avait lieu à Québec la conférence canadienne d’ultimate. L’AJJUQ, en collaboration avec Ultimate Canada, organisait l’événement qui fut un franc succès! L’hôtel Manoir Victoria, en plein centre touristique de la ville, était parfait pour nous accueillir! La fin de semaine nous a permis d’établir des contacts avec plusieurs personnes impliquées au niveau de l’ultimate au Canada et il est toujours très intéressant de découvrir les initiatives prises dans les autres associations du pays et de découvrir les ressemblances et les différences d’une région à l’autre! On est ressort toujours fatigués mais combien motivés à poursuivre notre implication !

                                          

Les activités de la fin de semaine ont débuté le vendredi après-midi pour les personnes qui étaient déjà arrivées. La première activité était des discussions en sous-groupe sur Ultimate Canada. Celle-ci fut suivi d’activités d’initiation au dodgebee et autre sport de disques. Par la suite, les participants se sont rejoints pour une activité sociale à la Ninkasi sur la rue St-Jean.

Les rencontres plus officielles ont débuté le lendemain matin. Pour le premier bloc, nous avions le choix entre un atelier sur les employés de l’ultimate frisbee ou sur la construction de terrains. Les membres du CE de la FQU ont assisté à la première. Considérant notre mandat provincial et notre développement actuel, cet atelier nous semblait beaucoup plus pertinent. Par la suite, nous avions le choix entre un atelier de discussion sur la place des femmes à l’ultimate frisbee et les difficultés rencontrées dans le recrutement ou un atelier sur l’esprit sportif. Comme les deux ateliers étaient intéressants pour le développement de la FQU, le CE s’est divisé afin de recueillir le plus d’information possible!

À la suite d’une pause diner bien méritée, nous avons assisté à la présentation de M. Charles Cardinal sur le modèle de développement de l’athlète. Je crois que nous pouvons dire sans hésitation qu’elle a été grandement appréciée de la majorité des participants! Comme la fédération québécoise doit travailler à développer son propre modèle pour l’ultimate au Québec, il était très intéressant de découvrir (ou se rappeler pour ceux qui connaissait déjà le modèle canadien, Au Canada, le sport c’est pour la vie) les éléments importants à considérer. À la suite de la présentation, nous avions une courte période de discussion et de réflexion encadrée sur le sujet. Il était été intéressant de pouvoir approfondir davantage le sujet pour permettre une meilleure compréhension des éléments. Par contre, l’horaire chargé de la conférence ne nous le permettait pas. Avant son départ, la FQU a eu le temps de discuter avec M. Cardinal qui nous a donné quelques recommandations importantes pour les étapes à suivre au niveau provincial.

La journée de samedi s’est terminée pour la FQU avec une présentation sur les différentes ligues novatrices au Canada. C’est dans cette partie que Sébastien Labbé y effectuait une présentation sur le CQU4 et l’AJJUQ présenta le fonctionnement de ces ligues 4 c. 4. Simultanément à cette présentation, nous n’avons donc pas pu y assister, Jean-Lévy Champagne de l’AUM effectuait une présentation sur les terrains.

Nous nous sommes par la suite au stade Chauveau afin d’initier les gens du reste du Canada au jeu en 4 c. 4 ! Quelques-uns eurent des courbatures le lendemain ! 😛 Après avoir joué pendant près de 2 heures, nous sommes allés manger dans un restaurant près de l’hôtel. La soirée s’est terminée par une tournée de quelques pubs de la région de Québec !

Le dimanche était moins chargé que la première journée. La FQU a tout d’abord participé à une rencontre pour tous les organismes provinciaux de sport. Cette rencontre menée par Danny Saunders, directeur général d’Ultimate Canada, avait lieu simultanément à une rencontre pour les différentes ligues du pays. Cela a été suivi d’une présentation de Grégory Verzeault sur l’ultimate en France et d’une présentation d’Ultimate Canada sur les nouveaux systèmes de gouvernance proposés pour l’organisme national. Une période de discussion en sous-groupe nous a permis d’analyser les pour et les contre des deux différents modèles. Le nouveau système sera proposé à la prochaine assemblée générale en novembre 2012.

Notre fin de semaine s’est terminée par l’Assemblée générale d’Ultimate Canada. Marie-Hélène Audet se présentait pour faire partie du conseil d’administration de l’organisme. Elle fut élue par acclamation et représente maintenant le Québec en compagnie de Kirsten Niles.

Pour votre information, vous pouvez consulter les présentations qui ont été effectuées ici! La page sera complétée au fur et à mesure que les présentateurs fourniront leur document. Veuillez noter que les présentations sont souvent seulement en anglais. 

Vous pouvez aussi consulter cette section du site d’Ultimate Canada pour en connaître plus sur la conférence.