Classement général du CQU4

Le circuit régulier du CQU4 est maintenant terminé, il reste le dernier tournoi, le championnat du CQU4 regroupant les 16 meilleures équipes selon le classement général. L’événement se déroulera à Québec au stade Leclerc le 9 et le 10 avril prochain.

Voici le classement général final de la FQU pour la saison 2010-2011.

Si vous préférez, voici le fichier pdf

Bonne chance à tous!

12 thoughts on “Classement général du CQU4

  • Est-ce qu'il serait possible d'avoir accès au fichier, car la lecture est difficile sur l'image.

    Merci

    Olivier
    Alma Ultimate

  • Allez vous prendre le classement dans l'ordre pour faire le préclassement?

    Si oui le pool play du samedi sera pas mal différent selon les pools…

    Pool C et D doivent être plutôt confiant, surtout qu'il ne doit pas y avoir plus que 3 ou 4 gars d'Internationnals qui sont éligibles. Les points gratuits de Rimouski vont certainement créer des surprises dans ce championnat!

  • > Allez vous prendre le classement
    > dans l'ordre pour faire le
    > préclassement?

    Je ne sais pas ce que la FQU et les organisateurs vont décider, mais pour le bien du tournoi final, mon opinion est que le classement ne devrait pas nécessairement à être respecté.

    > Les points gratuits de Rimouski
    > vont certainement créer des
    > surprises dans ce championnat!

    Le système de pointage du CQU4 est un écosystème dont l'équilibre est fragile. De petites modifications peuvent avoir un grand effet. À l'automne 2007, lorsque j'ai créé le système de pointage, j'étudié toutes les possibilités (de l'époque) et je m'étais assuré que l'équilibre allait être respecté.

    Or, quatre ans plus tard, les paramètres ont changé, deux en particulier.

    1. *Augmentation du nombre d'équipes* Il y a 4 ans, le plus gros tournoi acceptait 36 équipes, alors c'était OK de donner des points juste au top 32…

    2. Le passage du nombre de tournois du Grand Chelem de 4 à 5. Je redoutais ce passage, car je savais qu'en moyenne une équipe participe à 4 tournois. Ainsi, en ayant 4 tournois dans le Grand Chelem, on est sûr que toutes les meilleures équipes vont aux mêmes tournois. Avoir 5 tournois du Grand Chelem, c'est OK si les équipes s'inscrivent à 4 tournois de façon bien répartie. Mais, on risque aussi que le choix des équipes ne soit pas si bien réparti… et c'est ce qui s'est produit en 2010-2011.

    Pour l'hiver 2011-2012, on ajustera l'écosystème de sorte que l'équilibre soit respecté.

    Pour régler le problème #1, c'est facile il suffit d'allonger l'échelle. Par contre, il faut bien le faire, car il faut réussir à donner des points à la 84e équipe du Mars Attaque sans pour autant donner trop de points à la 16e et dernière équipe d'un petit tournoi tel que October Disk. La semaine dernière, j'ai eu une idée pour régler ça. On va allonger l'échelle de pointage en respectant une certaine courbe logarithmique pour chaque fenêtre (top 8, top 16, top 32, top 64). En tout cas, je me comprend. Je vais mettre ça sur papier bientôt ou au cours de l'été pour le montrer aux ARA en vue d'une adoption par la FQU.

    …suite dans le prochain commentaire. J'ai dépassé la limite de 4096 caractères…

  • …suite

    Le problème #2 demande un peu plus de réflexions …politiques je dirais. D'abord, rappelons les faits. En 2008-2009, l'AUM a organisé son premier tournoi 4×4, le Montréal en Mars. Naturellement, Jean-Lévy voulait bien que le M&M fasse partie du Grand Chelem. Bien sûr, tout le monde aurait fait la même chose à sa place! Perso, j'étais contre, et comme je m'occupais du réseau CQU4 et que j'étais président de la FQU, bin, le M&M est resté série B pendant deux ans. Une de mes craintes étaient que l'ajout du M&M parmi les tournois de série A briserait l'équilibre, car je doutais beaucoup que les équipes du top 20 participent à un 5e tournoi entre le Coup de Foudre et le Mars Attaque… Et pour ne pas briser l'équilibre, je dirais qu'il faut au minimum que 16 équipes du TOP 20 québécois participent à un tournoi de série A.

    Ensuite, avec l'augmentation de la popularité du CQU4 et surtout à cause des problèmes de saturation des tournois du Grand Chelem en 2009-2010, il était naturel d'essayer de nouvelles choses en 2010-2011. Pourquoi pas alors ajouter un 5e tournoi dans le Grand Chelem (même si on ne peut plus appeler ça un Grand Chelem, pcq un GC, c'est toujours 4). L'idée était très tentante et je considère que c'était une bonne idée de l'essayer. C'est quand même difficile de prévoir comment les équipes vont réagir et à quels tournois ils vont s'inscrire quand on change les règles et qu'on brise l'équilibre ce qui fait en sorte qu'on ne peut plus se baser sur les années précédentes.

    Bon, alors aujourd'hui en cette fin de l'hiver 2010-2011, le test est fait. Et je conclus la chose suivante : il faut revenir à 4 tournois de série A, quatre tournois qui forment un Grand Chelem. Lequel on enlève? C'est là que la politique entre en jeu.

    Personnellement, je pense qu'un joueur d'ultimate qui habite à Montréal, Sherbrooke, Trois-Rivières ou Québec est chanceux, car l'accès au ultimate compétitif de haut niveau lui est facile. En effet, des équipes de compétitions estivales existent dans ces villes et il n'est pas rare que celles-ci descendent à Boston, Philadelphie, Ottawa pour affronter les meilleures équipes américaines. Mais pour quelqu'un qui habite à Rimouski, Gaspé ou Alma, c'est beaucoup plus difficile d'accéder en participant à des tournois à du ultimate de bon niveau pendant l'été. C'est pourquoi, je considèrais et je considère toujours le CQU4 comme une opportunité unique de développer l'ultimate dans les régions du Québec. Et c'est pourquoi par exemple, j'ai toujours pensé qu'un La Flotte de série A était une bonne chose.

    …suite dans le prochain commentaire… désolé je ne suis pas très bref….

  • … suite et fin

    Alors, quel tournoi on onlève? Difficile d'enlever Le Bye Bye, Le Coup de Foudre ou le Mars Attaque du Grand Chelem, ce sont tous de traditionnels tournois 4×4 du Québec depuis si longtemps. Donc, par élimination on enlèverait le Movember, celui de Montréal. Mais, c'est aussi une erreur! Et oui, car on reviendrait plus ou moins dans les conditions de l'hiver 2009-2010 où la demande sur les plus petit tournois de série A était trop grande (Bye Bye 2009). Alors, qu'est-ce qu'on fait pour régler ce problème d'offre et demande?

    En fait, ma réflexion n'est pas encore terminée. En les écrivant, ça aide à fixer mes idées. Et en les publiant ici, ça permet de transmettre la réflexion à vous ce qui est une bonne chose, car c'est l'avenir de la communauté qui se dessine.

    Pour terminer, je vous laisse quand même sur l'idée que j'ai en tête présentement pour l'année prochaine. Dans cette idée, je me résigne à enlever le tournoi La Flotte des tournois du Grand Chelem. Mais, je le fais à moitié en leur donnant un bon handicap qui correspond bien à la force relative du tournoi La Flotte de janvier 2011:

    Grand Chelem 2011-2012 (Handicap zéro):
    Movember
    Bye Bye
    Coup de Foudre
    Mars Attaque

    Série B:
    October Disk: Handicap 16
    FunEnuF: Handicap 16
    Attache T'Ajjuq: Handicap 32
    La Flotte: Handicap 8
    La Virée: Handicap 32

    L'échelle de pointage pourrait aller jusqu'à la position 64, donc donner un handicap 32 à la Virée laisserait du lousse pour 32 positions donnant des points.

    Bonne réflexion et au plaisir d'en discuter avec vous,

    Sébastien Pol Labbé

  • Seb, et pourquoi ne considérer que les 3 meilleurs tournois? Avec 5 tournois majeurs (j'aime mieux majeur que Grand Chelem parce que tu ne te limites pas à quatre!) et seulement que les 3 meilleurs qui comptent, une équipe confiante, prenons les Fluo en exemple, peut décider de se limiter à 3 tournois, de ne pas faire les autres et de terminer avec une note parfaite. Une équipes qui les fait tous en revanche élimine les tournois où elle n'a pas bien performé. Aussi, une équipe qui participe au deux tournois minimum pour être avoir des joueurs éligibles au CQU4 pourrait techniquement finir dans le top 6 si je regarde les points de cette année. Peut-être même dans le top 5. Cela, à mon avis, mène à une nouvelle réflexion.

    Si nous prenons l'exemple du tennis masculin, Il y a les tournois majeurs qui donnent 2000 points, les tournois du masters 1000 qui, comme le nom l'indique, en donnent 1000, les tournois du masters 500, 250, etc. Les joueurs récoltent les points pour les tournois où ils participent et ce n’est pas que les 3 meilleurs qui comptent. (En fait, c’est un peu plus complexe que ça, mais c’est suffisant pour notre comparaison.) Si tu faisais l’exercice de calculer les points pour tous les tournois pour chacune des équipes du classement, qu’aurais-tu comme résultat? Je n’ai pas fait l’exercice puisque je n’ai pas accès aux données, mais, à l’œil, je ne crois pas que le classement final serait si différent. En comptant tous les tournois, tu encourages en quelque sorte la participation aux événements en régions plus éloignées et tu ne pénalises pas vraiment les équipes plus fortes. Ces même Fluo mentionné plus haut aurait terminé 4e plutôt que 2e, mais aurait une aussi bonne chance au CQU4. Tu pourrais aussi ramener le Grand Chelem à 4 tournois sans enlever trop d’importance à La Flotte qui est là depuis le début.

    Je n’ai jamais été un grand fan du circuit intérieur et de l’importance que les équipes y accordent. Cependant, je dois me rabattre derrière la popularité sans équivoque (un nombre record d’équipes à Québec!) du 4vs4 au Québec et proposer des solutions au problème de pointage. J’espère que j’ai pu aider à ta réflexion.

  • Éric:
    > Seb, et pourquoi ne considérer que
    > les 3 meilleurs tournois?

    […]

    > En comptant tous les tournois, tu
    > encourages en quelque sorte la
    > participation aux événements en
    > régions plus éloignées et tu ne
    > pénalises pas vraiment les
    > équipes plus fortes.

    Bonne remarque. En effet, je n'y pensais plus. Je vais y penser!

    Je suis d'accord avec toi que ça pourrait encourager la participation aux tournois dans les régions. Mais, en y réfléchissant pendant cinq minutes, j'y ai peut-être trouvé une faille:

    Supposons qu'on a deux équipes A et B de force égale. Supposons qu'ils participent à peu près aux mêmes tournois et au même nombre de tournois. Comme ils sont de forces égales, ils se rencontrent souvent le dimanche et se battent pour les mêmes places. Parfois l'une a le dessus, parfois l'autre. Deux équipes égales tsé. C'est un exemple assez fréquent, car chaque équipe le sait. Par exemple, les Bergers, je sais qu'on a souvent un classement similaire avec Legends. On a souvent joué contre eux le dimanche. Des fois on perd, des fois on gagne…

    Alors, supposons maintenant que les points de tous les tournois comptent. Qu'est-ce que cet écosystème m'invite à faire? Il m'invite à participer à un tournoi de plus, n'importe lequel. Si je vais chercher 5 ou 6 points dans un autre tournoi, ça peut être suffisant pour passer devant l'autre équipe. Mais, là, l'autre équipe n'est pas plus cave. Ils vont faire la même chose. Alors, je vais essayer d'en faire un de plus…etc.

    Ainsi, le système ne récompense pas nécessairement la meilleure équipe d'ultimate mais celle qui est la plus motivée de participer à plein de tournois. Mais, là à 8 tournois dans le circuit, ça n'a plus de fin. Ya des équipes qui vont le faire, c'est certain.

    Qu'est-ce qui va arriver ensuite? Comme le système récompense les équipes "plus motivées", alors les bonnes équipes "moins motivées" seront encore moins motivées et vont dénigrer le circuit et ne vont plus le respecter. À long terme, je pense que c'est un échec.

    Tsé, le circuit, s'il est bien fait, peut avoir un effet motivateur incroyable. C'est, je pense le cas depuis sa création. En quatre ans, on a doublé le nombre d'équipes participantes (~60 en 2006-2007 et ~120 en 2010-2011) !!! Par contre, si le circuit est mal foutu, l'effet sera inversé et démotivateur… On n'aura plus le goût d'y participer.

    Alors, si je reviens à l'idée des meilleurs trois tournois. En faisant cela, on le sait, les équipes participent en moyenne à 4 tournois. Certaines en font plus (5-6) ou en font moins (3), cela n'a pas d'impact sur les autres équipes. De plus, je pense qu'il y a une autre bonne chose : les blessures. Si la FQU encourage les équipes à participer à 5,6 pi 7 tournois dans la saison, les joueurs vont s'écoeurer, risquent des blessures, etc.

    C'est mieux qu'ils participent à moins de tournois, comme ça les joueurs en veulent plus et s'inscrivent dans des équipes compétitives le printemps venu.

  • Éric:
    > Cependant, je dois me rabattre
    > derrière la popularité sans
    > équivoque (un nombre record
    > d’équipes à Québec!) du 4vs4 au
    > Québec

    Récemment, je lisais encore une fois (cette fois, sur le blogue de Rob Ultimate) d'éviter de jouer indoor pendant l'hiver. Ça amène des mauvais réflexes, etc.

    J'trouve que c'est une réflexion (qu'elle soit vraie au fausse) ultra-individualiste et centré sur le joueur.

    Selon moi, on doit absolument considérer l'effet sur la communauté : la croissance. L'ultimate joué en hiver et les tournois d'hiver permettent surtout d'accroître le nombre de joueurs compétitifs dans le Québec… peut-être même plus que pendant l'été!! Aujourd'hui, il y a plus de joueurs compétitifs au Québec qu'il y en avait en novembre dernier. Est-ce aussi vrai à Calgary?

    En quatre ans, le nombre d'équipes participant au CQU4 a doublé. Doit-on se surprendre désormais de l'existence des équipes B des programmes compétitifs estivaux tels que Mystic, Démon/Agony, Qarma ?

    Longue vie aux gymnases et autre turf. Non à l'hibernation de l'ultimate au Québec!!!

    Sébastien Pol Labbé

  • > 30 mars 2011 06:52

    Je suis en France, c'est pour ça que je publie à des heures pas possibles… 🙂

    Pol

  • Salut Seb,

    Es-tu un docteur en math ou un psychanalyste 🙂 Concernant mon point de considérer plus de trois tournois, tes arguments sont excellents, mais je pense tout de même qu'il faut vraiment considérer ce paramètre dans l'équation. Peut-être pas tous les compter mais peut-être en compter plus ou les compter différemment. Je n'ai visiblement pas la solution, mais je m'offre pour te faire réfléchir encore un peu plus. J'aime ça voir de la boucane qui te sort par les oreilles!

    Par rapport à ma conclusion qui semble avoir allumer quelque chose en toi, je n'ai pas une opinion aussi drastique que Rob McLeod! En fait, je ne suis plus tellement un fan de 4vs4 parce que je trouve que c'est devenu trop sérieux. Je me souviens des débuts alors que nous formions une équipe à la dernière minute et que nous faisions des concours de blagues au Bye Bye ou des pièces de théâtre au Coup de Foudre. Au dernier tournoi 4vs4 que j'ai fait, les gens quittaient le bar au moment ou moi j'arrivais, il me semble que la partie de plaisir à vraiment disparu. Je comprends la popularité du indoor vu la facilité de lancer le disque malgré des habiletés plus que douteuses. Il y a beaucoup de gens qui sont bons au cosom mais qui ne savent pas patiner! Peu importe, on s'éloigne du sujet.

    Alors, sur quel théorème baseras-tu ton prochain algorithme pour calculer la valeur de chaque tournoi? Il me semble que tu pourrais ajouter le prix de l'essence là-dedans. Comme ça, personne ne saurait à l'avance combien de points valent chacune des places!

  • Je proposerai de garder le même système de points, les mêmes handicaps et les même règles (3 tournois minimum), mais de comptabiliser 4 tournois.

    Celà aurait pour effet d'augmenter l'importance pour les équipes 12 à 20 (celles qui doivent vraiment prouver qu'elles sont du top16) du tournoi de rimouski. Ainsi, ce tournoi conserverait une crédibilité avec la présence de bonnes équipes. Peut-être même que ce tournoi ne serait plus boudé par les équipes de québec, pour qui ce n'est pas si loin (bon, vous avez raisons, ils ne peuvent pas jouer leur match de ligue le dimanche soir…)

    Ceci étant dit, les équipes avec un dévouement moins important pourrait se classer dans le top16 final avec trois tournois en autant qu'elle ait de bon résultats.

    Bref, les très bonnes équipes viendraient quand même sans leur demander un dévouement plus important, et la compétition serait plus féroce pour les équipes 12 à 20 qui assiteraint probablement aux 5 tournois majeurs.

    Dans tout les cas, le classement final ne devrait peut-être pas devenir le préclassement du tournoi de championnat. Il faudrait peut-être regarder les résultats entres les équipes durant l'année… bien que je doute que toutes les scores soient disponibles…

  • Salut Nic,

    Pour plusieurs raisons, tes arguments pour passer de 3 à 4 le nombre de tournois comptés ne me convaincquent pas.

    1. Quand on fait une action parce qu'on est forcé de le faire, on aime toujours moins ça que quand on le fait parce qu'on l'a choisit. Alors, bien que le passage de 3 à 4 tournois comptés peut régler un problème, il peut aussi en créer un autre. Selon moi, il ne faut pas que le classement soit contraignant pour les équipes. Or le fait qu'on compte les trois meilleurs résultats encourage déjà les équipes à participer à plusieurs tournois (sans les obliger).

    2. Ce n'est pas la présence ou non du 12 à 20 à Rimouski qui cause problème, mais plutôt l'absence du top 10 à Rimouski.

    > Ceci étant dit, les équipes avec un dévouement moins important pourrait se
    > classer dans le top16 final avec trois tournois en autant qu'elle ait de bon
    > résultats.

    3. Je suis plus ou moins d'accord avec le précédent énoncé que je considère irréaliste. En effet, les équipes du top 8 réussiront à se classer dans le top 16 en participant à seulement 3 tournois. Par contre, elles seront forcément devancées par certaines équipes du 9 à 16 qui participeront à 4 tournois. Ainsi, le classement final ne réflétera pas le classement réel des équipes et on obtiendra le même problème. Ceci forcera donc les équipes du top 8 à participer à un 4e tournoi ou même à un 5e + CQU4 = 6. Selon moi, forcer les équipes à participer à plus de tournois que maintenant, c'est exagéré. Afin d'éviter les blessures de ses joueurs et pour les préparer (et non les épuiser) à la saison d'été, je crois qu'il faut être prudent avant d'augmenter le nombre de 3 à 4.

    Sébastien

Comments are closed.