Jouvence 2010

La fin de semaine dernière, les différentes associations d’ultimate du Québec ainsi que la FQU ce sont rencontrés à Stoneham, dans la région de Québec, pour l’événement annuel nommé Jouvence. Cette rencontre permet de discuter de différents enjeux concernant l’ultimate au Québec et de prendre des décisions supportées par l’ensemble des associations. Deux événements sont combinés, à savoir, la réunion du conseil d’administration de la FQU et l’assemblée générale.

Cette année, cinq associations étaient représentées sur une possibilité de neuf : l’Association d’Ultimate de Montréal (AUM), l’Association des Joueuses et Joueurs de Québec (AJJUQ), l’Association d’Ultimate de Sherbrooke (AUS), Ultimate Rimouski (UR) et Alma Ultimate (AU). C’était une première participation pour Alma Ultimate et nous sommes bien heureux de les accueillir au sein de la grande famille du ultimate au Québec.

Maintenant, voici rapidement les sujets qui ont été abordés lors des discussions. Évidemment, le calendrier des événements se complexifie d’année en année puisque la popularité du ultimate augmente et les activités se multiplient. En bout de ligne, tous les tournois ont trouvé une place après quelques heures de discussions.

Des changements ont été apportés aux règlements généraux, de sécurité et de sanctions pour satisfaire les exigences du Ministère de l’éducation, des loisirs et des sports dans le but d’obtenir une reconnaissance. La FQU pourrait être reconnue dans les prochaines semaines si tout va bien et si le ministère accepte nos modifications. Cette reconnaissance demande beaucoup de temps, de patience et d’effort mais elle est essentielle pour l’avancement et le développement du ultimate au Québec.

Les différentes associations ont partagé leurs impressions par rapport aux CUC. Le bilan final est positif et l’AUS a réalisé un rêve de longue date en organisant cet événement d’où elle a acquis une solide expérience.

Le développement du sport prend toujours une place importante lors des discussions. Il a été question de développement régional, de l’aide possible aux régions, de la création de nouveaux outils tel qu’une banque de documents, de la ligue étudiante qui démarre cette année, du tournoi provincial junior pour 2011, du circuit québécois 4 contre 4, du championnat québécois 7 contre 7, etc.

La FQU s’oriente vers de nouveaux projets tel que la formation des enseignants et des entraîneurs. Cependant, plusieurs poste sur le comité exécutif sont présentement vacants et les membres actuels commencent à s’essouffler puisque le travail à accomplir est imposant et constant. Nous profitons de ce message pour faire un appel à tous, pour trouver une relève pour la FQU. Travailler au sein de la FQU est une expérience enrichissante et qui permet de faire avancer l’ultimate.

Joignez vous à notre équipe pour le mieux être du ultimate et pour assurer la relève. Si vous êtes intéressés, envoyez un message à communication AT fqu DOT ca.

La FQU