Rencontre CLC 2007

C’est ce weekend que ce tenait, à Ottawa, la deuxième édition de la CLC (Canadian League Conference). Là, je vous entends de loin marmonner tout bas : “Mais, pourquoi ils nous parlent de ça? C’est quoi la Canadian League Conference?” Et bien, voilà les explications tant attendues et un bref résumé de l’action qui s’y est déroulée.

Premièrement, la CLC est organisée par la CUPA (Canadian Ultimate Players Association). Elle a pour but de regrouper toutes les associations et organisations d’ultimate du pays, de Vancouver à Terre-Neuve, et a pour objectif le développement de notre sport à l’aide d’échanges, de discussions, de conférences et de brainstorming. Il s’agit, en gros, de prendre le pouls de la situation du ultimate à la grandeur du pays, donner et recevoir des conseils, de se comparer et observer comment ça se passe ailleurs.

Dans cette 2e édition était représentées les ville de Vancouver, Burnaby, Calgary, Saskatoon, Winnipeg, Waterloo, Northbay, Toronto, Ottawa, Montréal, Québec, Halifax ainsi que les provinces de l’Ontario, du Québec et de Terre-Neuve. Il s’agissait de la première présence de la FQU à cet rencontre et se fut extrêmement bénéfique pour celle-ci.

Voici les sujets abordés :
1. Notre vision de la CUPA et nos attentes envers elle
2. Le développement junior
3. Le futur du sport
4. La situation des terrains
5. Spirit of the game
6. Organisation et gestion des associations
7. Développement des fédérations provinciales
8. Vers la reconnaissance de la CUPA par le gouvernement fédéral
9. Définition du parcours futur

Il s’agit d’un gros évènement pour la FQU qui a, de cette façon, pu montrer son visage au reste de la scène d’ultimate canadienne et ainsi obtenir des conseils et des informations forts utiles de la part des autres organisations. De plus, de nombreux sujets importants ont été abordés à l’intérieur desquels la FQU a pu donner son opinion.

Si vous avez des questions sur cet évènement, n’hésitez pas à nous contacter pour obtenir des informations plus précises.

Bonne journée à tous et portez-vous bien.